Arrivée en France via les romains, la charcuterie fait partie aujourd’hui des produits français représentatifs. En effet, sa fabrication est spécifique et comprend plusieurs étapes.

Découvrons ensemble tous les détails de la fabrication de notre charcuterie artisanale.

Processus de fabrication de la charcuterie

Spécialiste en la matière, votre charcutier AU DÉLICE LIMOUSIN, vous assure une viande de qualité tout en suivant les étapes et normes exigées pour la fabrication de la charcuterie, notamment :

  1. La découpe et le parage des viandes : lors de cette étape, notre pareur désosse la viande, ôte les nerfs et les amas de graisse de la chair,
  2. Le salage des viandes : les viandes destinées à la fabrication de la charcuterie sont ensuite salées. Il en existe plusieurs méthodes de salage :
  3. Le salage à sec : la viande est frottée avec du sel puis entreposée plusieurs jours en chambre froide,
  4. La mise en saumure : consiste à l’immersion de la viande dans l’eau salée,
  5. L’injection : nécessite l’utilisation d’une machine afin d’injecter le sel au cœur de la viande.
  6. Le hachage ou le cutterage des viandes : il s’agit de la transformation des morceaux de la viande en pâte fine tout en les assaisonnant,
  7. L’embossage ou mise en moules : c’est l’action de remplir des boyaux avec une préparation de viande hachée réalisée souvent avec le poussoir. À ce stade de la fabrication, il ne reste plus qu’à les cuire, les fumer ou les sécher en fonction des produits.
  8. La cuisson : les saucissons, boudins… sont suspendus sur de grands chariots, puis enfournés ou mis en séchoir :
  9. L’étuvage : le saucisson deviendra ferme grâce à une bonne maîtrise de la température de la pièce 25°. Cette étape dure de 1 à 3 jours.
  10. Le séchage : durant 6 à 10 semaines, le saucisson va sécher dans une pièce à une température entre 12°C et 14°C afin de faciliter la vitesse de séchage.

Sublimez vos plats avec notre viande de haute qualité !

Bonnes pratiques d’hygiène de notre charcutier

Notre charcutier respecte toutes les règles d’hygiène en vigueur, à savoir :

  • Éviter d’éternuer ou de tousser dans ses mains ou au-dessus des denrées alimentaires,
  • Se laver régulièrement les mains,
  • Éviter de porter les mains au visage et à la bouche,
  • Éviter les contacts directs avec les aliments en utilisant un ustensile pour goûter ses préparations,
  • Privilégier du papier jetable plutôt que le tablier pour s’essuyer les mains.